Domfront Paroles d'électeurs. A Domfront, Christian espère « un président doté de bon sens »

Figure bien connu à Domfront (Orne), Christian Bene dirige le bar Au Palais d'Odin. Il en a « marre des affaires » et aimerait entendre parler de « projets et de vision ».

19/04/2017 à 15:23 par valentinbiret

Christian Bene n'a pas encore choisi son candidat, mais il sera sensible aux questions qui concernent l'Europe. -
Christian Bene n'a pas encore choisi son candidat, mais il sera sensible aux questions qui concernent l'Europe. -

A l’occasion des élections présidentielles 2017, le Publicateur Libre donne la parole aux électeurs de Domfront (Orne). Dans l’édition du jeudi 20 avril 2017, c’est un commerçant, propriétaire d’un bar de Domfront, qui donne son point de vue.

Comme bon nombre de Français, Christian Bene, 48 ans, n’a pas encore fait son choix malgré une orientation affirmée.

> Lire aussi : Paroles d’électeurs 2/4. Pour Bruno « Il faut que les candidats descendent de leur piédestal »

Quel regard portez-vous sur la campagne ?

Je suis un acteur intéressé par la vie sociale et politique de la France mais je suis aussi écœuré par toutes ces affaires qui ne semblent pas toucher nos chers élus. Cela n’a plus d’allure. Cette campagne est trop loin des citoyens qui demandent à être davantage impliqués et entendus.

« Retrouvons le goût de choisir ensemble »

Ils ont voulu les faire participer aux primaires mais au final ces candidats risquent de rendre caduque leur choix. On aimerait entendre parler de projets, de vision, mais en fait tout tourne autour de leurs affaires judiciaires, de leurs casseroles. On en a marre de tout ça. Il faut avancer.

> Lire aussi : Orne. Manoir en ruine : le projet fou de 3 jeunes Bagnolais

Quels sont les thèmes qui vous semblent importants ?

Le premier concerne la préservation des acquis sociaux pour lesquels les gens ont tant bataillé ces dernières décennies. L’esprit populiste pourrait nous les faire perdre et nous dresser les uns contre les autres.

Retrouvons le goût de choisir ensemble ce qui est bon pour nous. Le second thème important à mes yeux touche l’immigration. Celle-ci doit être perçue comme une chance, une opportunité de faire grandir notre pays et l’Europe.

Il faut aider ces personnes à retrouver forces et convictions pour reprendre leurs terres. L’histoire du monde n’est que migration.

> Lire aussi : Orne. Château de Domfront : encore combien de secrets à découvrir ?

« Ouvrir les débats et les décisions aux citoyens »

Enfin, comme je suis commerçant, j’accorde beaucoup d’importance à la collecte et à la redistribution des charges, du RSI. Certains candidats parlent de changement sans rien préciser.

Fiscalement, nous étouffons sous les charges ce qui malheureusement ne nous laisse pas l’occasion d’utiliser nos trésoreries pour créer de l’emploi par exemple. Si la priorité est à l’embauche, qu’ils nous en laissent les moyens !

Avez-vous déjà choisi un candidat ?

Je fais partie de ces Français qui ne savent pas encore pour qui ils vont voter. Mais cela pourrait être Benoît Hamon qui est le candidat le plus proche de mes idées, notamment par rapport à ce qu’il dit sur l’Europe. Etant à moitié Hongrois, l’Europe a beaucoup d’importance pour moi.

Qu’attendez-vous du nouveau président ?

Qu’il ouvre les débats et les décisions aux citoyens comme l’ont fait les dirigeants des pays nordiques. L’Europe se construira en prenant ce qu’il y a de meilleur dans chaque nation. Espérons qu’il sera doté de bon sens ».

Propos recueillis par Nathalie Guérin

61700 Domfront

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Votre opinion

Pour qui comptez-vous voter au 2e tour de l'élection présidentielle ?
Voir le résultat
Chargement ... Chargement ...

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter